La somme de nos folies, Shih-Li Kow (Zulma) par Aurélie

La somme de nos foliesPalme du plus grand dépaysement de la rentrée pour ce roman que Zulma est allé dénicher en Malaisie !

La petite ville de Lubok Sayong vous réserve bien des surprises. En retrait de la capitale et d’une normalisation un peu triste, ses habitants plein de fantaisie illuminent de leur vécu singulier une communauté ouverte au multiculturalisme, à l’entraide et au fabuleux.

Vous vous attacherez particulièrement à Mary Anne, jeune orpheline recueillie par Mami Beevi, figure incontournable de la région mais aussi à Auyong, personnage discret qui entoure de bienveillance ceux qui comptent pour lui.

Dans cette petite société en pleine mutation qui ne renie pourtant pas ses coutumes et des liens sociaux très forts, la plume de Shih-Li Kow nous démontre  avec douceur et humour que le mal peut facilement être mis à genou. Parfait pour l’optimiste invétérée que je suis !

Traduction de l’anglais (Malaisie) par Frédéric Grellier.

Isidore et les autres, Camille Bordas (Inculte-Derniere Marge) par Aurélie

Isidore est le 6e enfant d’une fratrie un peu spéciale : les cinq 1ers ont tous sauté au moins trois classes et sont autant à l’aise le nez dans les livres que démunis quand il s’agit d’interagir avec le commun des mortels.

À travers deux années complètement dingues, le lecteur suit l’évolution de ce jeune garçon aux portes de l’adolescence, un vrai gentil qui détonne aussi bien au collège que dans sa famille et dont l’altruisme va s’avérer un ciment particulier au milieu de la tourmente.

Terriblement drôle et intelligent, ce roman est à dévorer sans aucune retenue de 16 à 111 ans. 

Aurélie.