Ceux que nous avons abandonnés, Stuart Neville (Rivages), par Aurélie

Un magnifique roman noir qui se déploie autour du jeune Ciaran.

Reconnu coupable à 12 ans du meurtre d’un homme, il se retrouve libre à 19 ans, désarmé face à la vie quotidienne et complètement sous l’emprise de son frère Thomas dont la part d’ombre nous apparaît très vite. L’inspectrice Flanagan fait partie de ceux qui ont toujours pensé Ciaran innocent et pense encore pouvoir le prouver, quitte à utiliser des méthodes peu orthodoxes…

Cette remise en liberté crée pas mal de remous et provoque une série de sombres événements qui va tisser autour de Ciaran un réseau de mains tendues mais aussi de violence.

Alors que tout s’accélère, que l’urgence s’installe, il semble continuer à garder un flegme et un recul tout à fait déstabilisants pour le lecteur.

Qui est vraiment Ciaran ? Pour moi sans aucun doute l’un des personnages les plus fascinants que j’aie pu rencontrer depuis longtemps. D’une page à l’autre je pouvais passer d’une forte envie de le serrer dans mes bras à une sorte de répulsion instinctive. On a à la fois besoin de le protéger et de s’éloigner de lui au maximum. Stuart Neville sème magnifiquement bien la confusion dans nos esprits !

Vous le lisez et on en reparle ?

Traduit de l’anglais (Irlande) par Fabienne Duvigneau.

Aurélie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =