Gangs of L.A., Joe Ide (Editions Denoël – Sueurs Froides) par Le Corbac

Résultat de recherche d'images pour "Gangs of L.A. ( Joe Ide"Sur un scénario très pragmatique qui sert surtout de faire valoir, même si Sinatra aurait pu en faire un chef d’œuvre cinématographique en son temps, et qui permet à Joe Ide de dérouler son véritable récit, Gangs of L.A. est un titre très réaliste et ancré dans une réalité connue.

Quand je disais Sinatra, ça me faisait rire de l’imaginer à la place de ce brave Cal, raide défoncé de la pointe du cheveu jusqu’à la rognure de l’ongle de son petit orteil avec son peignoir à la Lebowsky… Ouais parce qu’entre The Crooner et un chanteur de rap avec le vent en poupe ?
La THUNE.
Tout le monde a besoin de thune, quelle que soit la décennie, le style, le look, le genre : c’est ce PUTAIN DE BLE qui fait tourner le monde. Et le résultat logique c’est quoi? Des braquages à la con, des fusillades de merde qui prennent des allures de guerre de gangs, te laissant deux trois braves types sur le carreau et au moins une sacrée crise de culpabilité vis de ce gosse orphelin et à deux doigts de devenir un légume, une pauvre plante grimpante…

Et puis au milieu de tout ce boxon, t’as un brave gars. Un type qui a pas eu de bol et qui s’est pris deux trois grosses claques, qui a fait les mauvais choix mais qui va les assumer. Ce type c’est Isaiah Quintabe, dit Mister IQ, et son « ami’ Dodson.
Ce roman repose totalement sur leurs épaules et heureusement qu’ils sont gaulés comme Atlas…

Joe Ide table avec efficacité sur deux sujets récurrents dans la littérature noire afin de s’imposer avec élégance et discrétion dans cet univers.
La différence et la Rédemption, la surhumanité de Nieztche et le pardon divin des disparus. Véritable fils spirituel de Robert McCall et de McGyver, IQ est une véritable bombe humaine.

 

Y’a que Gus van Sant qui l’avait osé dans Will Hunting et plus récemment Gavin’O Connor avec le même Ben Affleck… Il y a dans le personnage de Isaiah Quintabe, l’auteur de Gangs Of L.A. crée une légende au même titre que Jack Reacher, Nathan Love ou Pendergast.
Un personnage complexe, touffu et fouillé, un homme attachant et humain, plein de contraste et d’opposition mais avec une seule et unique ligne de conduite : le bien pour le Bien.

Traduction Diniz Galhos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 12 =