Hével, Patrick Pécherot (Série Noire)

Résultat de recherche d'images pour "hével"Je l’ai toujours dit et défendu, un bon roman est un roman bien écrit. Vous pouvez avoir la meilleure intrigue du monde, le twist parfait ou un grand sens de l’humour, pour faire un grand roman, il faut savoir manier les mots. Et Patrick Pécherot, il sait.

Attention je ne parle pas d’utiliser des mots savants ou de manier le dictionnaire des synonymes histoire de coller un terme plus original que celui qui nous vient naturellement. Non le style Pécherot est d’une simplicité déconcertante, mise au service de personnages de la classe populaire sans grande éducation. On ne s’y penche pas forcément, il coule au fil des pages nous enveloppant dans l’ambiance froide et rude de transports de marchandises dans un camion délabré. Mais si on y prête attention, chaque mot est fabuleusement bien choisi et chaque phrase touche au but.

1958 donc, Gus et André parcourent le Jura alors que la guerre d’Algérie traumatise encore. A chacune de leurs étapes, ils sentent la tension, le rejet de ces arabes qui n’ont rien à faire là et qu’on accuse de tous les maux (il faut bien un coupable n’est-ce pas ?).

Magnifiquement construit, entre confession et instantané d’une période dont on parle assez peu, Hével m’a émue, chacun de ses personnages m’a touchée, et j’avais presque envie de le relire à nouveau à peine refermé.

Un très beau roman donc, pour un grand auteur, dont le style à lui seul mérite le détour. Merci à mon cher libraire Pierre de m’avoir une fois de plus mis un incontournable dans les mains. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 23 =