Ils ont voulu nous civiliser, Marin Ledun (Flammarion – J’ai lu) par Aurélie

Tous se passe sur un temps très court, à la faveur d’un nuit de tempête près de la côte Atlantique. La tension monte, une chasse à l’homme enragée débute et les éléments se déchaînent pour donner au roman une atmosphère de fin du monde. L’Apocalypse, c’est bien ce à quoi semble s’être préparé un vieil homme dans sa propriété depuis des décennies. Il n’est pas rentré indemne de la guerre d’Algérie et a constitué un véritable arsenal au fil des années. Seul phare au milieu de la tempête pour le jeune homme poursuivi, sa maison pourra-t-elle lui offrir un refuge ? Un roman qui dessine des personnages d’une belle profondeur et nous entraîne dans un rythme infernal dans une noirceur abyssale. Pour moi, tout simplement inoubliable.

Une réflexion sur « Ils ont voulu nous civiliser, Marin Ledun (Flammarion – J’ai lu) par Aurélie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 28 =