Moi, Tituba, sorcière…, Maryse Condé (Folio) par Lou

Tu connais Tituba et qui est une sorcière ?

(oui je sais je lis beaucoup de trucs comme ça en ce moment mais je m’en fous c’est la vie t’as qu’à t’en foutre aussi c’est juste des livres après tout)

Bah si tu connais peut-être que tu peux dire avec moi combien c’est une histoire de fous.

Oui, minou une histoire de fou bicause vois-tu Tituba elle a vraiment existé c’était même dans les années 1692 et elle vivait en Afrique et tout tu vois et c’était déjà une esclave là bas et sa mère elle est morte d’une façon méga tragique mais malheureusement commune à l’époque mais ça je te spoile pas parce que Maryse Condé tu sais elle raconte vraiment bien.

Toujours est-il (t’as vu la tournure de mes tournures comment ça fait maintenant ?) que Tituba après elle est recueillie par une dame qui lui apprend des sorts un peu magiques et surnaturels mais seulement pour faire le bien. Après la dame elle meurt et comme la mère de Tituba qui s’appelle Abena dans le livre elle devient une invisible et elle veille sur Tituba. Un peu comme des gris gris vivant qui lui disent «meuf tu vas en baver dans la vie mais tkt on est là pas trop loin mais vraiment tu vas vraiment morfler ». Et Tituba elle a un peu peur mais elle est super vaillante mine de rien.

Parce que tu vois elle a des pouvoirs quand même et à chaque fois qu’on lui fait du mal elle pourrait se venger en leur faisant mille fois pire sur leur vie et les autres générations mais nan elle le fait pas. Parce que c’est une bienfaisante et qu’elle préfère soigner et tout.

Pis après elle va à Salem comme le chat dans Sabrina qui s’appelle comme ça bicause y’a eu le procès des Sorcières pour de vrai dans le monde réel et même que Tituba elle était là mais comme c’était une esclave noire et ben personne en a rien eu à foutre et du coup Maryse Condé elle imagine la vie comment qu’elle a dû être pour elle.

Bah tu vois j’ai trouvé ça hyper intelligent comme texte. Bicause non seulement moi j’y connaissais rien à l’esclavage du 17e siècle déjà en Amérique mais alors en Afrique encore moins. Et même les trucs vaudous et tout qui sont différent entre les deux continents mais que toutes les soeurs se connaissent j’ai l’impression et j’ai trouvé ça réconfortant et beau j’avais juste une envie c’est de mettre les traits de Tituba sur toutes les sorcières d’aujourd’hui que je connais (j’en connais un peu et elles sont vraiment très bien tu sais ?). Et du coup j’étais triste et révolté quand dans l’histoire Tituba et les autres sorcières elles s’en prennent plein leur gueule.

Tu vois c’est un chouette récit. En plus si c’était un film d’aujourd’hui y aurait écrit « CETTE HISTOIRE EST INSPIREE DE »

MON CUL PUTAIN ET TA GUEULE AUSSI.

On s’en fout de cette étiquette sur les films arrêtez de nous prendre pour des yaourts de supermarchés. Après on est persuadé que ce qui se passe dans le film tout est vrai alors que même la peau des visages elle ressemble à celle des magazines de merde et donc c’est pas la putain de vraie vie.

Dans Tituba on s’en branle de la différence entre la vérité et la fiction. C’est juste un super message d’abnégation, de bienveillance et de volonté de croire tout le temps et toujours voir le verre à moitié plein et ça c’est un super message qui fait toujours du bien dans les moments où qu’il fait sombre et tout minou tu trouves pas ?

Moi je trouve.

Je vais au dodo ou commencer une autre histoire ch’sais pas encore quoi tu verras bien t’as qu’à être patient en lisant des livres et en m’en parlant aussi j’aime bien.

Sioux

Lou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 23 =