One scotch one bourbon et un diable et de 8 pour l’anonyme

et franchement que dire, ce huitième est le plus marrant, et le plus abouti. Moins d’action si l’on peut dire, mais alors du rire aux éclats et encore plus que d’habitude.

Comique de situation poussée à l’extrême. Magnifique

Entre un vampire dénommé Dracula qui se retrouve aux chiottes avec Sanchez, bref, faut lire, faut, lire

Cette fois c’est Sanchez le héros et putain c’est que du bonheur.

Et le diable, prend le second rôle. avec des sous fifres les plus débiles les uns que les autres, sauf Robert J.

La bande est au complet, et pour une première, le Bourbon Kid a du mal.

Mieux que l’avant dernier et surtout différent. Par contre cela redonne l’envie de tous les relire….

C’est l’heure des vérités, avec un bon retour vers le premier opus. Des connections se feront entre les livres et on va en apprendre, à en rester sur le cul….moove your ass

joli tour d’écriture temporelle.

on attend la suite, car le diable ne l’a pas l’emporté…ou oui,

Résumé :
Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais portée était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant. Ce qui est une très mauvaise nouvelle. Pour tout le monde, mais surtout pour lui. Plutôt que de profiter d’une paisible retraite plus ou moins méritée, notre homme va en effet devoir régler quelques dettes. Avec à ses trousses toutes les bonnes et les mauvaises âmes de ce monde, le Kid a la très mauvaise idée de se réfugier dans un monastère où sommeillent de sombres secrets. S’il a l’habitude d’affronter des vampires, des bikers, des ninjas, des policiers assermentés et autres créature de l’enfer, faire face à un moine fou et des nonnes psychotiques est une autre paire de manches. Plus rock’n roll que jamais, l’auteur du Livre sans nom fait fi de toutes les convenances et nous donne ici son récit le plus furieux et le plus déjanté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =